Netizen 24 ITA: Baisse des contrats aidés : sous le feu des critiques, l'exécutif maintient son cap

Baisse des contrats aidés : sous le feu des critiques, l'exécutif maintient son cap "Si les emplois ...

Baisse des contrats aidés : sous le feu des critiques, l'exécutif maintient son cap

Si les emplois aidés avaient été un instrument efficace de lutte durable contre le chômage, ça se serait vu, a lancé le Premier ministre Edouard Philippe lors d'un déplacement dans le Gers ce vendredi.
"Si les emplois aidés avaient été un instrument efficace de lutte durable contre le chômage, ça se serait vu", a lancé le Premier ministre Edouard Philippe lors d'un déplacement dans le Gers ce vendredi. (Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer)
Tout comme la ministre du Travail une semain e plus tôt, le Premier ministre Edouard Philippe a jugé "coûteux" et "peu efficace" les contrats aidés, que le gouvernement a prévu de faire baisser en nombre. Focalisé sur la réalisation de ses objectifs budgétaires, l'exécutif ne semble pas dévier de sa position malgré les inquiétudes des élus locaux et les critiques des syndicats.

"Si les emplois aidés avaient été un instrument efficace de lutte durable contre le chômage, ça se serait vu", a lancé le Premier ministre Edouard Philippe lors d'un déplacement dans le Gers ce vendredi. A l'approche de la rentrée, l'exécutif semble maintenir son cap concernant la baisse des contrats aidés, malgré les critiques et inquiétudes suscitées par cette décision. Quelque 293.000 contrats de ce type sont au total programmés cette année, nettement moins que les 459.000 signés en 2016.

Décidé à honorer ses engagements budgétaires, le gouvernement fait la chasse aux dépenses jugées inutiles et ces "contrats spécifiques pour lesquels l'embauche et l'accompagnement est encadrée et appuyée financièrement par l'Etat", comme le résume le site du gouvernement, n'ont pas échappé au coup de rabot.

Le 9 août, la ministre du Travail Muriel Penicaud avait ainsi qualifié de "coûteux" et "inefficaces" ce dispositif et avait fait l'objet d'une "sous-budgétisation et une surconsommation" par la majorité précédente selon elle. Edouard Philippe en a rajouté une couche ce vendredi :

"Cela a très longtemps été un instrument de gestion opportune et politique parce qu'on les développait curieusement à la veille d'élections présidentielles. C'est étonnant cette capacité qu'on a eue pendant longtemps", a-t-il ironisé.

Les élus locaux sont inquiets à l'approche de la rentrée scolaire

La polémique a enflé ses derniers jours suite à l'interpellation de la ministre du Travail par l'Association des maires de France (AMF). Dans un courrier adressé à Muriel Pénicaud, les élus locaux expriment leur inquiétude et prévoient "impacts négatifs" pour les communes, notamment à l'approche de la rentrée scolaire.

Dans cette lettre, dont l'AFP a obtenu une copie mercredi, le vice-président de l'AMF André Laignel (PS), rappelle que ce dispositif permet notamment l'embauche d'accompagnateurs scolaires, d'auxiliaires de vie pour des élèves en situation de handicap ou d'aide à la restauration scolaire. Les communes n'ont été informées que "très récemment" que "ce type de contrats ne serait plus accordé et que les renouvellements de ces contrats seraien t à prioriser selon des critères qui doivent être précisés", fait-il valoir. A l'approche de la rentrée scolaire, la mesure laisse les élus locaux dans le flou.

"Cela pose des difficultés inextricables au niveau local, car les besoins en personnel sont avérés, les organisations des services publics (restauration, activités périscolaire...) sont validés", note André Laignel.

Le vice-président de l'AMF sollicite la bienveillance des services déconcentrés du ministère du Travail "dans l'examen des demandes émanant des collectivités locales en matière de renouvellements ou de recrutements des contrats aidés en cours".

Interrogé ce vendredi sur ces inquiétudes des élus locaux, le Premier ministre a botté en touche : "On aura l'occasion d'avoir ce débat à l'occasion de la présentation du budget, je ne vais pas préempter les sujets qui r elèvent du Parlement."

"Une erreur grossière" pointe la CGT

Les syndicats n'ont pas non plus très bien accueilli la décision du gouvernement. Force ouvrière a réclamé mercredi le maintien des contrats aidés, qui ont "des effets favorables sur l'emploi et le chômage", jugeant "inquiétante" la volonté du gouvernement de réduire ses effectifs au profit de la formation.

"En période de crise, (les contrats aidés sont) une nécessité pour l'insertion dans l'emploi de qualité", a écrit FO dans un communiqué, tout en demandant "une pleine mobilisation des crédits alloués pour (leur) financement".

La centrale s'inquiète que "plusieurs directions d'agence Pôle emploi ont déjà reçu des instructions pour geler leur financement". Les agences Pôle emploi d'Ile-de-France ont effectivemen t reçu pour consigne de suspendre les prescriptions de contrats aidés, à quelques exceptions près, dont l'Education nationale, selon un courriel interne dont l'AFP a obtenu copie jeudi.

De son côté, la CGT on pointe une "erreur grossière" du gouvernement. "La suppression des contrats aidés, c'est 280.000 personnes qui se verront reléguées de contrats précaires au rang du chômage", a écrit le syndicat dans un communiqué.

La centrale réclame que les postes donnant habituellement lieu à des contrats aidés, notamment dans l'Education nationale, "soient budgétés" pour des contrats normaux et que ceux qui bénéficient actuellement de contrats aidés "soient recrutés sur ces postes".

La CGT rappelle que nombre d'emplois aidés "ont pour finalité une utilité publique, notamment concernant les associations", et que "suppr imer les contrats aidés ne supprime pas les besoins de service public, qui vont s'accroissant avec l'évolution de la société".

Les deux syndicats ont également fustigé les déclarations de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, qui avait estimé au début du mois que les contrats aidés étaient "coûteux" et "pas efficaces dans la lutte contre le chômage", leur préférant la formation.

(Avec AFP)

Source: Google News

COMMENTS

Name

Accessory,1,Apartment,1,Application,1,Automotive,3,Bank,1,Beauty,2,Board,1,Breakfast,2,Budget Living,1,Building,1,Business,2,Car Accessory,2,Car part,1,Car Shop,1,Celebrity,4,Cloth accessory,1,Cooking,1,Cover,2,Deals,1,Design,3,Digital Life,1,Dinner,1,Dish Review,2,DIY Projects,3,Economy,2,Education,2,Engine,1,Entertainment,1,Expert Advices,2,Fashion,2,Financial,1,Food,3,Football,1,Games,1,Gossip,1,Heath,1,Hotels,1,House,2,Individual,1,Inspiration,2,Latin,1,Lifestyle,6,Live Show,1,Love,1,Lunch,2,Model,1,Music,2,Nutrition,1,Olympic,1,Politics,1,Pop Shop,1,Rock,1,Sports,1,Startup,1,Stock,1,Tech Review,1,Tech Tips,1,Technology,2,Tennis,1,Tone Set,1,Travel,1,Trip Ideas,1,Vogue,1,Weather,1,Wedding,1,World,3,
ltr
item
Netizen 24 Italy: Netizen 24 ITA: Baisse des contrats aidés : sous le feu des critiques, l'exécutif maintient son cap
Netizen 24 ITA: Baisse des contrats aidés : sous le feu des critiques, l'exécutif maintient son cap
https://static.latribune.fr/full_width/788039/le-premier-ministre-edouard-philippe-en-juillet-2017.jpg
Netizen 24 Italy
http://www.italy.netizen24.com/2017/08/netizen-24-ita-baisse-des-contrats.html
http://www.italy.netizen24.com/
http://www.italy.netizen24.com/
http://www.italy.netizen24.com/2017/08/netizen-24-ita-baisse-des-contrats.html
true
9081920930967979962
UTF-8
Loaded All Posts Not found any posts VIEW ALL Readmore Reply Cancel reply Delete By Home PAGES POSTS View All RECOMMENDED FOR YOU LABEL ARCHIVE SEARCH ALL POSTS Not found any post match with your request Back Home Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat January February March April May June July August September October November December Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Followers Follow THIS CONTENT IS PREMIUM Please share to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy